La piscine éco-responsable on en est où ?

La piscine éco-responsable

Dans une démarche responsable vis-à-vis de l’environnement faisons le tour d’horizon sur les solutions permettant d’adopter les gestes écoresponsables pour votre piscine et ainsi diminuer le montant de vos factures. Pompe à vitesse variable, chauffage faisons le tour des solutions qui permettent de faire des économies d’énergie.

Alors que nous avons en France un parc d’environs 2,5 millions de piscines, le plus important pays européen devant l’Espagne et le second à l’échelle mondiale derrière les USA.

Le marché de la piscine comme de nombreux secteurs se met à l’eco-responsabilité.

Pompe à vitesse variable, ampoules led ou encore domotique tout est fait pour faire un maximum d’économies d’énergies.

Plongeon dans ce phénomène de société…

Zoom sur les constructions piscines

De 2007 à 2017 le nombre de piscine en France a augmenté de 50%, un paradoxe alors que les ressources en eau se font rare.

Pas surprenant de voir pousser une piscine dans la région toulousaine mais aujourd’hui des régions comme l’Alsace ou la Bretagne sont celles où la vente de piscine a explosé ces dernières années.

Alors que dans les années 80 la mode était à la piscine de 12X6 et avec des fonds moyens de 1.80m aujourd’hui la taille moyenne d’une piscine est de 8X4 avec un fond de 1.40m en moyenne.

Une des raisons principales à ce changement, est lié à la surface de terrains sont de moins en moins grande notamment dans les grandes villes comme Toulouse ou Montpellier où l’espace est rare.

Piscine éco-responsable : Halte au gaspillage d’eau de la piscine

Aujourd’hui la consommation annuelle estimée en eau d’une piscine de 8X4 est de 15m3 (renouvellement d’1/3 d’eau hivernal compris).  A titre de comparaison une goutte qui fuite sur un robinet avec une perte d’eau de 4l/heure entraine une consommation de 35m3 d’eau gaspillé annuellement.

piscine éco-responsable moins d'utilisation de l'eau

Enfin il existe de nombreuses alternatives au fameux renouvellement d’eau hivernal. De plus en plus de techniciens piscine ont recours à un hivernage avec un compresseur permettant de laisser la piscine en eau et simplement de vider l’eau restante dans la canalisation ainsi que dans le local technique.

Piscine éco-responsable : Des traitements d’eau écologique

Depuis une dizaine d’années nous assistons à un fort développement de l’automatisation du traitement d’eau. L’électrolyseur qui permet de produire du chlore est le système le plus connu. Il est apparu sur le marché à la fin des années 90, et aujourd’hui le progrès technologique permets de commercialiser des appareils fonctionnant avec un minimum de sel entre 1.5g et 3g/litres afin de limiter la quantité de sel injecté dans le bassin.

Autre système d’automatisation qui est en plein essor, le traitement UV. Ce système couplé à une pompe doseuse qui va injecter un produit rémanent sans chlore (oxygène actif généralement) séduit de plus en plus de propriétaires de piscines. Cependant, ce traitement présente un inconvénient il résiste moins aux fortes températures d’eau que des traitements au chlore ou au brome.

En termes de traitement d’eau classique sur le marché on a pu constater un fort développement de produit sans chlore (oxygène actif). Le chlore a encore de belles années devant lui tout comme des produits comme l’acide sulfurique (pH moins) ou l’acide chlorhydrique (permet de baisser son TAC et d’éviter les dépôts calcaires).

Cependant, certains s’essayent à des produits plus sein pour notre environnement, c’est le cas du floculant pointé du doigt par la présence de sulfate d’alumine et de substances cancérigènes. On trouve désormais par exemple du floculant bio responsable à base de crustacés. 

Économies d’énergies et pompes piscine c’est possible ?

La réponse est oui ! Fini l’époque où on avait des pompes de 3cv qui tournaient 24H/24 ( enfin presque…). Désormais la pompe à vitesse variable a son mot à dire. Plus cher à l’achat ( entre 800 et 2000€ TTC en fonction des modèles) elles ont pour avantages d’être rentabilisé avec des économies d’électricité et cerise sur le gâteau elles sont plus silencieuses.

Ainsi une pompe à vitesse variable pour un bassin de 12X6 est rentabilisé en à peine 12 mois. De plus les marques phares du marché proposent des garanties de 4 ans sur ces modèles.

Ces pompes qui, en fonction des marques, disposent de 4 à 8 vitesses permettent de laisser tourner la filtration 24H/24 tout en faisant des économies d’énergie.

piscine éco-responsable

Un chauffage pour une piscine éco-responsable

Alors que la ville de Paris réussit à chauffer en partie la piscine de la Butte aux cailles grâce à des datas center, le marché assiste à un développement de chauffages via panneaux solaires avec un budget plus accessibles qu’une pompe à chaleur, seul bémol l’esthétique et l’encombrement.

En effet, en fonction de la taille du bassin il est parfois nécessaire d’avoir plusieurs panneaux ce qui nécessite parfois une grande de surface disponible pour les installer.

Enfin les fabricants de pompes à chaleurs depuis 2015 ont développé de nouveaux modèles avec la technologie inverter. Ces nouvelles pompes à chaleur adaptent la vitesse au niveau du compresseur, le niveau de performance de chauffe varie ainsi en fonction des conditions climatiques.

Grâce à cette technologie inverter ces pompes à chaleur permettent de réaliser jusqu’à 30% d’économie d’énergie.

Un éclairage plus puissant et moins gourmand pour une piscine éco-responsable

L’utilisation de l’éclairage led ne se limite pas à votre habitation, votre piscine y a aussi droit. Plus coûteuse qu’une simple lampe halogène, une ampoule led à de nombreux avantages : peu énergivore, une durée de vie plus longue que les ampoules halogène, une couleur d’éclairage au choix.

C’est pour toutes ces raisons que plus de 80% des piscines neuves en sont équipées.

La piscine éco-responsable : et demain ?

Vous êtes nombreux à avoir pris conscience qu’il faut changer la manière d’entretenir sa piscine ou de l’équiper tout comme les professionnels du secteur.

Cependant, la route est encore longue, demain les tailles des moteurs de pompes de filtration continueront à être de réduit afin de limiter la consommation énergétique tout en conservant leurs performances, des éléments de préfiltration permettront d’améliorer la finesse de filtration et ainsi limiter l’apport en produit chimique.

Enfin la domotique se développe autour de la piscine et permettant de la connecter à des applications de gestion et ainsi offrir un niveau de confort et une gestion de la piscine jamais atteint jusqu’à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *