fbpx

Comment hiverner votre piscine en 9 étapes

Après avoir passé un été à profiter de votre piscine, vous commencez à réfléchir à la meilleure solution pour hiverner votre piscine. 

Apprendre à réaliser l’hivernage de votre piscine ne doit pas forcément être très compliqué. De plus, l’ouverture à la saison prochaine sera un jeu d’enfant. Vous aurez besoin de moins de produits chimiques pour rendre l’eau à nouveau cristalline. Vous pouvez même prolonger la durée de vie du revêtement et des accessoires de la piscine en prenant des mesures préventives. Cela demande un petit effort supplémentaire, mais ce n’est rien comparé à l’ampleur des travaux d’ouverture si vous n’hivernez pas votre piscine de la bonne manière.

Pourquoi devriez-vous apprendre à hiverner votre piscine ?

Peut-être avez-vous toujours pensé que la fermeture ne s’appliquait qu’aux piscines publiques qui sont fermées pour l’hiver. Mais la fermeture de votre piscine est l’un des éléments les plus importants pour entretenir votre piscine, la garder praticable et vous faire économiser de l’argent.

Pendant que votre piscine est découverte tout l’été, vous verrez probablement toutes sortes de débris se retrouver dans l’eau, des feuilles, des insectes, des brindilles et tout ce qui peut y entrer. Comme vous entretenez et utilisez probablement votre piscine plusieurs jours par semaine, vous retirez toutes ces choses de l’eau avant qu’elles n’aient la chance de se déposer et de se décomposer dans l’eau.

Imaginez maintenant que vous laissez votre piscine découverte tout l’hiver, mais que vous n’êtes pas là tous les jours pour l’entretenir. Tous ces débris – et probablement plus – finissent encore dans votre piscine. Mais maintenant, ils vont rester là pendant des mois, pourrissant lentement, se déposant au fond, bouchant les skimmers et la bonde de fond tout en bouleversant la chimie de l’eau de votre piscine.

Lorsque le moment d’ouvrir votre piscine reviendra, vous aurez BEAUCOUP de travail devant vous pour la rendre à nouveau limpide. Il se peut même que vous ayez des dégâts à réparer. Et il vous faudra d’autres produits chimiques pour rendre à l’eau sa propreté, sa clarté et sa pureté.

En d’autres termes, il faudra plus de temps et plus d’argent pour remettre les choses en ordre. Et tout cela aurait pu être évité si vous aviez appris à fermer votre piscine avant l’arrivée de l’hiver. Avez-vous vraiment besoin d’autres raisons pour hiverner votre piscine ?

Quand hiverner votre piscine

L’entretien d’une piscine dépend en grande partie du moment choisi, et le moment de l’hivernage est aussi important que la manière dont il est effectué.

Si les températures locales restent généralement inférieures à 15 °C pendant la basse saison, attendez que la température descende en dessous de ce point pour fermer la piscine. Les températures plus basses sont inhospitalières pour les algues et peuvent aider l’eau à rester plus claire plus longtemps. En laissant votre piscine ouverte jusqu’à ce que le temps se refroidisse, vous pouvez facilement la nettoyer, la tester, l’équilibrer et l’utiliser jusqu’à ce qu’il soit temps de la fermer.

D’autre part, si votre piscine connaît plusieurs journées chaudes de 15°C ou plus, vous pouvez tester et équilibrer la chimie de l’eau pendant ces journées chaudes occasionnelles de la saison morte pour garder votre eau plus propre jusqu’à ce qu’elle soit ouverte à nouveau.

Un hivernage réalisé dans les règles de l’art !

L’hivernage est une étape crutiale dans la vie de votre piscine il est important de réaliser cette opération comme il se doit afin de retrouver une piscine propre au printemps.

Par conséquent, nous avons éliminé toute la confusion liée à l’hivernage de votre piscine dans notre guide hivernage piscine illustrée et facile à lire.

Répondez à notre enquête pour recevoir gratuitement notre Guide Hivernage Piscine !

Guide Hivernage Poolcare (1)
Télécharger votre guide hivernage piscine

Comment hiverner votre piscine

Les étapes pour hiverner votre piscine varie en fonction du climat où vous vivez. Quoi qu’il en soit, c’est une question de prévention.

En équilibrant l’eau et en y ajoutant quelques additifs, on évite les complications dues à une mauvaise chimie de l’eau. Et l’utilisation d’une couverture d’hiver protège votre eau contre les éléments tandis qu’une couverture de sécurité peut aider à prévenir les accidents par noyade.

Si votre piscine se trouve à Marseille, à Saint-Tropez, ou dans tout autre endroit qui reste relativement chaud (mais trop frais pour l’utilisation de la piscine) pendant la basse saison, vous n’aurez pas besoin de prendre des mesures de prévention du gel. Il vous suffit de garder votre pompe branchée et de la faire fonctionner quotidiennement pendant l’hiver.

Mais si votre piscine doit passer les vacances ensevelies sous la neige, vous devrez chasser l’eau hors de la tuyauterie et de la pompe pour éviter les dommages causés par la glace, qui peuvent se produire lorsque même une petite quantité d’eau dans les tuyaux gèle et se dilate.

Prenez note des différences dans la manière de fermer une piscine selon que votre climat est froid ou chaud pendant la saison morte, afin de pouvoir suivre les meilleures mesures pour votre piscine.

Ce dont vous aurez besoin

Les fournitures dont vous aurez besoin pour hiverner votre piscine varient également un peu en fonction de votre climat, des types d’accessoires dont vous disposez et du fait que vous ayez ou non maintenu un bon équilibre de l’eau, ce qui facilite grandement le processus de fermeture.

La liste est longue, hein ? Ne vous inquiétez pas. Il s’agit surtout de choses que vous avez probablement déjà sous la main puisque vous les utilisez pour entretenir votre piscine lorsqu’elle est ouverte.

Mais en vous assurant d’avoir tout sous la main avant de commencer à hiverner votre piscine, vous vous éviterez un déplacement de dernière minute au magasin de piscines au milieu du processus de fermeture.

1. Nettoyez votre piscine avant d’hiverner votre piscine

Avant de faire quoi que ce soit d’autre, nettoyez votre piscine. Utilisez une brosse de piscine attachée à une perche télescopique pour frotter les parois et le fond de votre piscine, en entrant dans les recoins du mieux que vous pouvez.

Cela vous permettra de ramasser les sédiments qui traînent et de perturber le début des spores d’algues. Passez l’aspirateur manuellement sur tous les objets que vous avez soulevés pendant le brossage.

Si vous présentez des symptômes d’algues, utilisez une brosse et soyez particulièrement minutieux. Cela permet de briser les algues pour pouvoir les aspirer. Cela perturbe également les fleurs d’eau, qui sont donc plus sensibles aux produits chimiques de traitement que vous allez ajouter.

2. Tester l’eau

Après avoir passé l’aspirateur, vous pouvez tester l’eau de la piscine vous-même avec un kit de test.

Il est important que les niveaux (pH, alcalinité, etc.) soient bien équilibrés, car cela aidera à protéger la piscine de la corrosion et de l’entartrage qui peuvent se produire lorsqu’elle est fermée.

Important : assurez-vous que le niveau de chlore est inférieur à cinq parties par million (ppm). S’il est trop élevé, il risque de détruire les autres additifs que vous avez ajoutés avant qu’ils n’aient une chance de fonctionner.

bandelette d'analyse
Bandelettes d’analyse 6 en 1 à 14,50€ livraison gratuite

3. Ajuster l’équilibre de l’eau 

Une fois le taux de chlore correctement ajusté, ajoutez les autres produits chimiques qui vous aideront à préparer votre piscine pour l’hiver.

Vous vous demandez comment fermer rapidement une piscine ? Vous avez deux possibilités : utiliser un traitement choc, ajouter les autres produits chimiques immédiatement après et fermer la piscine.

Vous pouvez aussi simplement équilibrer votre eau, couvrir la piscine et espérer que tout ira bien. Nous vous le déconseillons, sauf si vous voulez retrouver votre piscine verte et pleine d’algues au printemps suivant.

Vous n’aurez peut-être pas besoin de tous ces produits chimiques, selon l’endroit où vous vivez et le type d’eau dont vous disposez.

Ajuster le pH et le TAC

Ajuster le pH de l’eau est une étape primordiale qui permettra au traitement choc d’agir correctement et d’éliminer la totalité des micro-organismes et bactéries avant de fermer votre piscine.

Le pH doit idéalement être situé entre 7.0 et 7.4

Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) assure un pH stable et constant. Ajoutez si nécessaire une dose de rehausseur d’alcalinité avec d’atteindre la valeur idéale située en 80 et 120 ppm.

Séquestrant de métaux

Si votre eau présente des niveaux élevés de métaux (si votre eau provient d’un puits, par exemple), ajoutez du séquestrant de métaux lors de la fermeture. Cela met en suspension les métaux présents dans l’eau, de sorte qu’ils ne peuvent pas se déposer sur les surfaces de votre piscine, s’oxyder et éventuellement provoquer des taches sur votre revêtement.

Séquestrant calcaire

Les produits d’hivernage contiennent souvent de l’anticalcaire pour protéger vos installations durant l’hiver. 

En effet, le calcaire provoque des précipités blanchâtres sur les parois de la piscine et sur vos équipements et canalisations. Afin de limiter ces risques de dépôts et de tâches nous vous invitons à contrôler la dureté de l’eau à l’aide de bandelettes d’analyse.

Ajouter du séquestrant si nécessaire afin d’avoir une dureté de l’eau comprise entre 10 et 25°F.

4. Effectuer un traitement choc

La veille – ou même quelques jours avant – de la fermeture et de la mise en place de la couverture, choquez votre piscine une dernière fois. Ce n’est pas une étape difficile, mais assurez-vous de suivre la bonne procédure et les bons dosages pour éviter tout accident chimique. 

Ajoutez le traitement choc selon les instructions du fabricant. 

Faites fonctionner la filtration toute la nuit pour répartir le choc dans la piscine et le système de circulation. Testez votre eau le jour suivant pour vous assurer qu’elle est correctement équilibrée.

Important : il est toujours préférable de faire fonctionner la pompe la nuit, lorsque le soleil ne peut pas absorber le chlore avant qu’il n’ait le temps de fonctionner.

Chlore choc piscine
Chlore choc pastilles 5Kg à 41,90 livré chez vous

5. Abaisser le niveau de l’eau de la piscine

Si vous vivez dans un climat chaud et sec, vous pouvez passer à l’étape suivante.

La raison pour laquelle il faut diminuer le niveau de l’eau à la fin de la saison est d’éviter les dégâts dus au gel et, dans une moindre mesure, le débordement. Idéalement, votre niveau d’eau devrait se situer en dessous du bord inférieur du skimmer. En cas de dégel ou d’hiver pluvieux, il est conseillé de vérifier le niveau de l’eau lorsque la piscine est fermée.

Le niveau exact auquel l’eau doit être évacuée est déterminé par le type de couverture que vous utiliserez et par le type de surface de la piscine dont vous disposez. L’eau aide à supporter votre couverture et le poids de la neige ou des débris qui se retrouvent sur le dessus, il est donc important de suivre les recommandations du fabricant.

Revêtement Liner

Diminuez le niveau de l’eau à 3 centimètres en dessous de votre skimmer.

Revêtement en carrelage

Si vous utilisez une bâche hiver, abaissez l’eau à 15 cm sous le skimmer. Si vous utilisez une couverture filet, abaissez l’eau à 45 cm sous le skimmer. Si vous disposez d’une couverture automatique, assurez-vous que l’eau n’est pas plus basse que le fond du skimmer.

Comment faire baisser le niveau de l’eau

Abaisser le niveau d’eau de votre piscine est une opération assez simple. Comme vous venez d’ajouter des produits chimiques, veillez à diriger les eaux usées de manière appropriée.

En général, vous vidangez l’eau de votre piscine grâce à la position égouts de la vanne multivoie. L’eau s’évacue dans le réseau d’eau sanitaire de la ville, mais certains endroits ont des règles différentes. Assurez-vous de vérifier les règles en vigueur dans votre région en contactant le service local de l’eau ou de la qualité de l’environnement. 

6. Lavage et nettoyage du filtre et de la pompe

Il est primordial de vous débarrasser des débris et bactéries présent dans votre filtre pour passer l’hiver tranquille. Enlevez toute cette saleté avant d’hiverner, afin de commencer la prochaine saison de baignade avec un filtre propre et agréable.

Filtre à cartouche

Retirez-le, lavez-le avec un nettoyant pour filtre, puis rincez-le et laissez-le sécher complètement avant de le ranger.

Filtre à sable

Utilisez un détartrant pour filtres à sable, ou faites un lavage à contre-courant. Veillez à bien remettre la vanne sur le filtre après le lavage à contre-courant. Vidangez toute l’eau de la pompe, du filtre et du chauffage piscine, si vous en avez un. Dévissez les bouchons de purge et placez-les dans votre panier de skimmer pour les ranger.

7. Vider les canalisations

Si vous vivez dans une région où la température n’atteint pas le point de congélation ou moins, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Si vous vivez dans une région où le climat est froid, vous devez retirer jusqu’à la dernière goutte d’eau dans les canalisations, de la pompe et du filtre. Cela permettra d’éviter les fissures causées par la glace dans les canalisations et les équipements. Pour cela il vous faudra souffler de l’air comprimé dans les canalisations.

La tuyauterie de votre piscine n’est pas conçue pour résister à une pression excessive, c’est pourquoi la purge des conduites d’eau est un processus délicat. Comme elle implique de souffler de l’air à travers la plomberie, vous pourriez par inadvertance causer de graves dommages. Ne purgez les canalisations que si vous êtes sûr de savoir ce que vous faites.

Note : Nous vous recommandons vivement d’engager un professionnel pour cette étape si vous n’êtes pas certain de votre capacité à le faire vous-même.

Étapes à suivre pour retirer l’eau des canalisations :

  1. Enlevez tous les caches des buses de refoulement et les paniers des skimmers. 
  2. Retirez tous les bouchons de vidange de votre système de filtration.
  3. Réglez la vanne multivoie sur la position recirculation.
  4. Réglez la vanne en amont de votre pompe sur le réseau d’aspiration de vos skimmers.
  5. Fixez votre compresseur à l’ouverture du bouchon de vidange de la pompe. Vous aurez peut-être besoin d’un adaptateur.
  6. Soufflez de l’air dans le système, en surveillant les bulles des buses de refoulement et des skimmers. 
  7. Utilisez un aspirateur à eau pour retirer l’eau soufflée du skimmer jusqu’à ce qu’il soit sec.
  8. Insérez un bouchon d’hivernage ou une bouteille gizzmo dans le trou situé au fond du skimmer.
  9. Installez des bouchons d’hivernage dans chaque buse de refoulement lorsque vous voyez des bulles d’air s’en échapper.
  10. Tournez la vanne d’aspiration par la bonde de fond pour orienter l’air dans cette direction.
  11. Faites attention aux bulles d’air provenant de la bonde de fond. Laissez tourner pendant environ une minute.
  12. Remettez la vanne d’aspiration sur les skimmers, puis arrêtez votre compresseur d’air.
bouteille gizzmo
Bouteille gizzmo pour l’hivernage de votre piscine à 9,90€ livré chez vous

Qu’en est-il des piscines traitées par électrolyse ?

Vous devrez également retirer votre électrolyseur, le vider et le stocker pour hiverner votre piscine. Ouvrez le disjoncteur et assurez-vous que l’alimentation électrique est coupé. Rangez ensuite les contrôleurs, les robots nettoyeurs et les autres appareils électroniques à l’intérieur pour l’hiver.

8. Enlever tous les accessoires

Laisser des accessoires installés autour de votre piscine comme des échelles peut causer des problèmes.

L’exposition prolongée à des produits chimiques pendant l’hiver peut endommager la finition de ces accessoires. Ils peuvent même rouiller, ce qui signifie que la rouille s’infiltrera dans votre piscine, ce qui signifie que vous aurez un autre problème à régler à l’ouverture.

En outre, lorsque vous couvrez votre piscine, vous voulez qu’elle soit entièrement couverte. À moins que vous ne connaissiez un maître fabricant de couvertures de piscine sur-mesure qui puisse en créer une qui s’adapte parfaitement, même autour des échelles, les enlever permettra à la couverture de s’adapter correctement et de mieux protéger votre piscine.

Enfin, si votre piscine n’est pas couverte de manière sûre et complète, elle laissera passer les débris, mais surtout les insectes. Le retrait des accessoires permet de s’assurer que la piscine est entièrement couverte et peut contribuer à prévenir des accidents tragiques.

Une fois que vous avez retiré vos accessoires, nettoyez-les et séchez-les soigneusement, puis rangez-les dans un endroit propre et sec. Ne les exposez pas à la lumière directe du soleil afin de minimiser les éventuels dégâts dus aux intempéries.

Veillez également à retirer les brides des buses de refoulement, y compris la bride de la prise balai. Ensuite, retirez et nettoyez vos paniers de skimmers. Vous pouvez placer les brides et bouchons de purges dans le panier de skimmer.

9. Installer une bâche hiver

Vous avez plusieurs choix pour couvrir votre piscine en hiver. Le temps qu’il fait dans votre région et votre budget détermineront probablement le type de couverture que vous choisirez.

Bâche hiver standard 

Elle permettra de protéger votre piscine des contaminants. Utilisez les tendeurs fournis avec la bâche pour éviter qu’elle ne s’enfonce dans votre piscine au fil du temps. Les instructions du fabricant de la couverture peuvent suggérer le nombre de sangles à utiliser, alors lisez-les attentivement.

Protégez votre bâche hiver en la gardant propre, mais n’utilisez rien de pointu comme une pelle ou un râteau. Un balai-brosse ordinaire permet d’enlever les feuilles, et même quelques centimètres de neige à la fois. Vous pouvez également utiliser un balai avec une raclette pour vous aider à retirer l’eau. Même si vous n’avez pas besoin de nettoyer votre piscine tous les jours lorsqu’elle est fermée, il est bien de vérifier régulièrement l’état de la couverture.

Hiverner une piscine hors-sol

Bâche hiver sécurité

Plus coûteuse que les couvertures standards, une couverture de sécurité pour piscine peut vous aider à protéger votre piscine contre les éléments extérieurs tout en empêchant les personnes et les animaux de tomber dans l’eau.

Elles sont souvent en tissu PVC, mais sont également disponibles en version filet, ou avec une grille d’évacuation de l’eau. Si vous utilisez une couverture de sécurité, vous devrez peut-être abaisser à nouveau le niveau d’eau de la piscine pendant l’hiver s’il pleut ou si la neige fond dans la piscine.

bâche hiver sécurité

N’ayez pas peur d’engager un pro

Même s’il est assez facile d’hiverner une piscine, surtout si vous êtes un bricoleur chevronné, certaines parties ne sont pas aussi simples. Il peut être difficile de retirer correctement l’eau des canalisations. Étape particulièrement importante si vous vivez dans un endroit où les hivers sont glacials.

Que vous vous occupiez seul de tous les autres aspects de l’entretien de votre piscine, hiverner votre piscine peut être la seule fois de l’année où vous engagez un professionnel. C’est tout à fait normal ! En vous assurant que votre piscine creusée est correctement fermée, vous éviterez les dégâts causés par le gel qui peuvent coûter une fortune à réparer, et la réouverture de votre piscine au printemps sera un jeu d’enfant.

Bonne fermeture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *